En lices ! Du fil à la trame, l’art de la tapisserie

12 mai 2017 Événement

Découvrez le nouveau parcours de visite du château !

#EnLices! « Du fil à la trame, l’art de la tapisserie »

À partir du 12 mai 2017, ne manquez pas la nouvelle médiation « Du fil à la trame, l’art de la tapisserie » au château de Châteaudun !

- Mise en valeur des Tentures de l’Ancien Testament de Simon Vouet et de Tancrède et Clorinde de Michel Corneille

- Nouveau parcours de visite thématique autour de la tapisserie. 

- Présentation d’un métier à tisser de basse-lisse
  

Rencontre de Tancrède et Clorinde / Premier sujet de la tenture de l'Histoire de Tancrède et Clorinde.

Le nouveau parcours de visite

Redécouvrez le château de Châteaudun, qui conserve l’une des plus belles collections de tapisseries du Centre des monuments nationaux.
Ce nouveau parcours de visite, « Du fil à la trame, l’art de la tapisserie », comprendra, outre la présentation de très belles tapisseries restaurées au rez-de-chaussée et au premier étage de l’aile Longueville, trois salles thématiques dédiées à l’art et à l’histoire de la tapisserie.

Retour en vidéo sur la restauration de la tenture de Tancrède et Clorinde

L'histoire de ces collections

Depuis l’acquisition du château par l’Etat en 1938, une politique raisonnée d’acquisitions de tapisseries y a été menée. L’inspecteur principal des monuments historiques, Jean Verrier (1887-1963), imaginait même d’y faire « un centre d’exposition permanent des collections de tapisseries anciennes des Monuments historiques ». La collection s’est ainsi enrichie, et compte à présent une centaine de tapisseries des XVIe et XVIIe siècles, de manufactures françaises et flamandes, dont les riches tentures de l’Histoire de Moïse (1545-1548), de l’Histoire de Gédéon (deuxième moitié du XVIe siècle), de l’Histoire de l’Ancien Testament (1640-1650) et de l’Histoire de Tancrède et Clorinde (deuxième moitié du XVIIe siècle). D’autres sont en dépôt dans de prestigieuses institutions ou conservées en réserve. 

Le renouvellement de la présentation des tapisseries s’imposait, donnant l’occasion de sortir des réserves deux tentures pour remplacer celles qui étaient exposées ces dernières années. Ainsi, la tenture de Moïse et la tenture de Gédéon ont été dépoussiérées et conditionnées et seront remplacées par les deux autres tentures : celle de l’Ancien Testament d’après Simon Vouet (1590-1649), composée de sept pièces, tissée en laine et en soie à Paris, qui sera nettoyée et présentée au rez-de-chaussée ; et celle de Tancrède et Clorinde en sept pièces, tissée à Paris, en laine et soie, d’après le peintre Michel Corneille (1603 ?-1664) qui sera restaurée et présentée au premier étage. Il s’agit pour cette dernière de la présentation inédite de la tenture complète, mais issue de plusieurs tissages, rendue possible grâce à l’acquisition par le CMN en 2012 d’une des pièces qui manquaient à l’ensemble.